L’ADAPEI AM tiendra son Assemblée Générale annuelle dans le cadre de sa journée des familles, le samedi 10 juin au Belambra Club ≪  Les Oliviers ≫ à La Colle-sur-Loup. Ce Temps fort de notre association favorise les retrouvailles et les rencontres dans un esprit de convivialité, sans oublier la remise des médailles à nos travailleurs émérites.

Au cours de cette manifestation, les adhérents de l’association vont élire leurs représentants au Conseil d’Administration et voter les différents rapports statutaires.

  • adapei article
  • image adapei

Monsieur Frédéric MATTEI, Medd Consultants, Madame Catherine GAULIER, Directrice Communication Pôle Nice Banque Populaire Méditerranée, Monsieur Patrick MARCHETTI, Président Adapei-AM

Mieux accompagner les personnes en situation de handicap : Parcours de vie et épanouissement personnel

L’ADAPEI des Alpes-Maritimes a organisé mardi 24 janvier dans l’Auditorium de son partenaire la Banque Populaire Méditerranée un séminaire de réflexion réunissant 80 cadres et personnels de l’association. L’ADAPEI-AM est un acteur majeur de l’accompagnement des personnes handicapées dans le Département.

Au programme : Comment bien appréhender le concept de plateforme de services et son intérêt dans le cadre de l’amélioration continue de la réponse aux besoins des personnes.

Les participants ont pu percevoir la multiplicité des formes et des objectifs possibles au service du même but : maximiser l’efficience de l’accompagnement du parcours de vie en mobilisant de façon optimale les ressources environnant la personne. Cela invite à considérer « l’écosystème » et à penser à une certaine plasticité organisationnelle pour des réponses dynamiques et adaptées.

Animée par Frédéric Mattei, consultant spécialisé sur ces questions et en présence de représentants du Conseil Départemental et de la fondation Lenval, cette journée a confirmé l’engagement de l’ADAPEI-AM pour innover au service de toutes les personnes en situation de handicap et sa mobilisation pour leur épanouissement au quotidien.

  • img 6
  • img 7

Les éco-actions du pôle Esat Riviera Nice Menton

Depuis déjà quelques années, plusieurs ateliers ou services sont engagés dans une démarche éco-citoyenne au sein du Pôle ESAT du Territoire Riviera Nice Menton (ESATITUDE Nice Jean Médecin, ESATITUDE Nice De Alberti, ESATITUDE Menton), et cette démarche est également étendue à certaines activités d’accompagnement à l’autonomie et à certains modules de prévention.

Les services espaces verts des trois établissements sont certifiés à la prescription et à l’utilisation de produits phytosanitaires, mais seul un des trois établissements en a utilisé, en très faible quantité. Le service Espaces Verts d’ESATITUDE Menton a fait le choix de se passer totalement de ces produits dans son activité d’entretien, afin d’une part de respecter l’environnement et les nombreux cours d’eau présents dans le pays mentonnais, et d’autre part de montrer l’exemple en la matière aux différents partenaires clients et aux collectivités. La culture des vergers Citron de Menton, ayant obtenu l’habilitation « Indication Géographique Protégée » dès le début de l’année 2016, étant ainsi parmi les trois premiers producteurs agréés, nécessite également la mise en oeuvre de procédures respectueuses de l’environnement.

A Menton, et depuis le Printemps 2016, des ruches ont été installées sur le toit de la Cafétéria par un apiculteur local.

L’activité des abeilles permet d’améliorer la pollinisation des citronniers du verger de l’ESAT qui compte 80 arbres (les 120 autres arbres étant exploités sur le site de l’Annonciade), et ainsi d’assurer une meilleure productivité des arbres en termes de qualité des fruits mais aussi de quantités récoltées. C’est un véritable partenariat, dans le sens du développement durable et local.

L’activité de traitement administratif dédiée à la Caisse d’Allocations Familiales des Alpes-Maritimes et du Var est génératrice de nombreux déchets papier. Ils font l’objet d’un tri rigoureux, matérialisé par des bacs de couleur bleue prévus à cet effet, et dont le ramassage n’est pas taxé ni payant, car le papier valorisé est recyclé. Pour compléter cette action, l’ensemble des bureaux d’ESATITUDE Nice est muni d’un carton destiné au tri du papier, faisant l’objet d’une collecte régulière par un travailleur qui les vide dans ces mêmes bacs.

L’Hôtel ESATITUDE a également lancé, avec l’obtention de la troisième étoile en Octobre 2015, un programme de sensibilisation des clients aux éco-gestes, autour de la réduction de la consommation d’eau, des économies d’énergie liées à une utilisation modérée des éclairages, ou encore la réutilisation des serviettes de toilette.

Les activités d’accompagnement à l’autonomie d’ESATITUDE Nice sont également porteuses de nombreuses actions en la matière. Ainsi, en 2015, une activité art plastique avait pour thème « la récupération des déchets des ateliers » à l’ESAT De Alberti, et certaines oeuvres réalisées sont depuis exposées au restaurant O3 ou dans les bureaux administratifs. Cette activité a pour objectif de favoriser les échanges, l’écoute, et de construire un projet en commun, en développant la créativité ainsi que l’esprit d’initiative. Les oeuvres ont permis de « recycler » des boîtes de médicaments, des tuyaux d’arrosage ou encore de vieux outils.

A l’ESAT Jean Médecin, et pour la troisième année consécutive, l’atelier « Recyclons Création » permet de donner une nouvelle vie aux bijoux. Une collecte de « vieux » bijoux est organisée, puis les personnes accompagnées dans cet atelier les nettoient, les démontent, les mélangent et les customisent, puis organisent des ventes afin de financer d’autres activités. Enfin, pour la seconde année, une sensibilisation au tri sélectif a également été menée à l’échelle du Pôle auprès des travailleurs accompagnés, à travers une formation animée par un professionnel extérieur.

En 2017, des projets seront à l’étude pour aller encore plus loin dans cette démarche d’éco-attitude. Un composteur pour les épluchures de légumes des cuisines permettrait une utilisation de ces déchets organiques comme engrais pour les espaces verts. Une citerne de récupération d’eau permettrait de collecter l’eau des carafes en fin de service, qui pourrait être utilisée pour l’arrosage des plantes sur les sites, ou encore le nettoyage des véhicules. Bien d’autres actions sont au programme, nous ne manquerons pas de vous en tenir informés.

F. DUPAS,
Directeur du Pôle esat du Territoire Riviera Nice-Menton

Les Eco-actions du Pôle ESAT Ouest Azur

Préserver l’environnement : du geste le plus simple aux solutions les plus innovantes

Depuis plus de 20 ans, de multiples actions concourant à la préservation de l’environnement ont été initiées dans les établissements et services du Territoire Ouest Azur. Conscients des enjeux environnementaux attachés aux activités déployées par l’association, nous avons désigné un responsable sécurité-environnement- travaux-santé au travail, pilote de processus dans le cadre de la certification ISO 9001 v 2000. La définition d’un tel processus a été saluée par l’auditeur externe AFNOR. Ce dernier a bien indiqué qu’une telle décision était très rare dans son portefeuille d’entreprises auditées et marquait une réelle volonté des dirigeants de s’engager dans une démarche de développement durable. Outre la mise en oeuvre des obligations réglementaires (diagnostics énergétiques, certification phytosanitaire pour les activités d’entretien des espaces et vente en jardinerie), les initiatives ont été multipliées :

- Recyclage des cartons, des plastiques, des huiles, du verre, des peintures, des métaux ;
- Recyclage des déchets verts (production de broyat pour épandage sur les parterres afin de limiter les arrosages et supprimer les désherbants chimiques) ;
- Traitement 100% bio (élevage de coccinelles pour entretenir la roseraie de Mougins le Haut) ;
- Vente en jardinerie de produits phytosanitaires bio en substitution aux traitements conventionnels ;
- Mise en place d’ampoules électriques basse consommation et à led ;
- Création de jardins secs pour économiser l’eau d’arrosage ;
- Remplacement des matériels thermiques par des matériels électriques afin de réduire la pollution sonore, l’utilisation d’énergie fossile et l’émission de gaz à effet de serre (souffleurs, tailles haies…) ;
- Mise en service de véhicules électriques (Mougins le Haut et blanchisserie d’Antibes) ;
- Suppression, chaque fois que possible, des produits contenant des agents chimiques considérés comme nocifs ou dangereux (produits d’entretien…) ;
- Incitation à privilégier les circuits courts pour les approvisionnements en vue de limiter l’empreinte carbone ;
- Installation d’économiseurs d’eau sur les points d’eau sanitaires (lavabos, chasses d’eau, douches) ;
- Utilisation de contenant recyclable en caisse à la jardinerie ;
- Extinction des écrans et appareils en fin d’utilisation ou de journée ;
- Utilisation de papier recyclé en bureautique ;
- Utilisation d’un 2 roues pour les déplacements ESATITUDE Cannes ;
- Recyclage des papiers bureautique ;
- Convention de recyclage des déchets cuisine avec les sociétés de restauration ;
- Chasse au gaspillage alimentaire ;
- Introduction du bio en restauration et circuit court pour les approvisionnements ;
- Eclairage des parties communes par radars de détection de présence ;
- Recyclage des déchets électroniques (ordinateurs, imprimantes, portables…) ;
- Recyclages des cartouches de photocopieurs et d’imprimantes.

 Toutes ces initiatives font l’objet d’une communication renforcée afin que chacun (personnel et personne accueillie) s’investisse à son niveau dans toutes ces actions de préservation de l’environnement. L’action éducative est déterminante dans la réussite d’un tel projet. Des actions plus ambitieuses ont été conduites. Il s’agit des projets immobiliers en construction neuve ou en rénovation :

- Construction de la Résidence des Palmiers (bâtiment Haute Qualité Environnementale-HQEet basse consommation-BBC) ;
- Rénovation de l’IME (isolation thermique et mode de chauffage) ;
- Rénovation du foyer Le Roc (production d’eau chaude sanitaire).

Les Déchets d’Equipements électriques et électroniques (DEEE)

ESATITUDE Antibes a conclu un marché de démantèlement des anciens compteurs électriques avec la société ENIDIS (ex EDF).

Cette activité est programmée sur 5 ans. Elle emploie 20 travailleurs en situation de handicap. Cette équipe est encadrée par 3 moniteurs d’atelier. La société RUVALOR rachète tous les composants électroniques, les métaux et le cuivre. Les plastiques et les cartons sont également recyclés.

A la suite de ce marché, des négociations pourront conduire au démantèlement des compteurs gaz qui vont également être changés. ESATITUDE Antibes poursuit également le démantèlement des produits informatiques et électroménagers. L’atelier est aujourd’hui en pleine capacité de production grâce à ces marchés pérennes. L’ADAPEI AM contribue ainsi au développement durable tant dans ses actions propres que dans son activité professionnelle en faveur des personnes en situation de handicap. Le partenariat développé avec les entreprises permet à ces dernières de remplir leurs objectifs liés à la responsabilité sociale en donnant du travail aux ouvriers en situation de handicap.

Une mission importante pour les personnes accueillies dans cet atelier. Chaque travailleur démonte minutieusement le compteur et chaque partie est décortiquée, triée et déposée dans des kits regroupant les fils électriques, le verre, le métal, le cuivre, le laiton, le plastique, le fer, l’aluminium… toutes ces fractions sont ensuite récupérées par divers prestataires qui réutiliseront à leur tour ces matériaux. De la même manière est effectué, le démantèlement des ordinateurs en lien avec le changement périodique des parcs et des systèmes informatiques dans les entreprises. Là aussi, chaque partie comme les lecteurs des ordinateurs, les boîtes d’alimentations, l’aluminium, les câbles électriques etc… est démontée et triée.

img 11Mohamed YANOUNI a 43 ans, il est entré le 1er septembre 1993 à l’ancien CAT Les Maurettes à Villeneuve-Loubet où il a travaillé à l’atelier menuiserie puis à l’atelier mécanique. Actuellement il s’occupe de démonter des compteurs électriques mais au départ il a commencé ce travail avec les ordinateurs où il démontait les écrans.

img 12Sylvie FAYET a 44 ans, son travail consiste à démonter les compteurs électriques en totalité mais ce n’est pas elle qui enlève le cuivre, c’est une autre personne de l’atelier qui l’extrait. Elle aime beaucoup ce qu’elle fait et adore utiliser les outils, c’est une vraie bricole girl !

Au travers de toutes les actions menées, l’ADAPEI -AM participe activement au développement durable. Il s’agit d’un processus de développement qui concilie l’écologique, l’économique et le social et établit un cercle vertueux entre ces trois pôles : c’est un développement, économiquement efficace, socialement équitable et écologiquement soutenable.

Il est respectueux des ressources naturelles et des écosystèmes, support de vie. Il garantit l’efficacité économique, sans perdre de vue les finalités sociales du développement que sont la lutte contre la pauvreté, contre les inégalités, contre l’exclusion et la recherche de l’équité.

«Le développement durable répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs».

A. GAUCHER
Directeur du Territoire Ouest Azur

  • siege2
  • siege3

Le SIEGE c’est d’abord, le SIEGE SOCIAL de l’association où s’exercent les fonctions de gouvernance, portées par les bénévoles élus, où s’élaborent la politique, les orientations associatives et les actions propres à l’association dont un élément important est l’action de solidarité envers les parents et amis des personnes handicapées.

C’est également le lieu où se forment, se conjuguent et se pilotent, les actions de la gouvernance et du management professionnel de l’association autour du projet associatif global et de sa mise en oeuvre. Il s’agit principalement de la dimension managériale de l’action associative au sens d’une mobilisation efficiente des ressources au service de ses buts, à la recherche du mieux-être et de l’inclusion de la personne handicapée dans la société.

C’est aussi le lieu de convergence et de mise en cohérence des initiatives et contributions de directeurs de pôle et d’établissement, qui assurent, en cohérence avec le projet associatif, la conduite opérationnelle des activités gérées par l’association. Le SIEGE veille par ailleurs à la conformité du fonctionnement statutaire et à l’application des dispositions du règlement de fonctionnement associatif. Au fil du temps et du développement de l’association, des évolutions de l’environnement et de la réglementation le SIEGE a adapté ses missions et ses capacités d’action. Le propos n’est pas d’en refaire l’histoire mais d’identifier l’actualité et de tracer la perspective. Il faut savoir qu’à l’instar des autres activités de l’Association il fait l’objet d’une autorisation réglementée pour ce qui concerne les services rendus aux activités financées et contrôlées par des autorités publiques. Celle-ci est délivrée en tenant compte du périmètre des activités gérées par l’association et par rapport à des prestations fournies à ces dernières et à leur environnement.

Les orientations du plan stratégique formulées en 2012 et du projet associatif global 2015-2019, impliquent une mobilisation des ressources centrée sur le parcours de vie et de la réponse aux besoins de la personne handicapée ce qui suppose à terme une individuation de la prestation en compensation de l’inadaptation.

Cela entraîne nécessairement la recherche d’une efficience accrue, d’une flexibilité et d’une agilité de l’organisation.

Pour y parvenir, un de nos choix d’organisation a été de regrouper au SIEGE le management général et le pilotage global des activités de l’association, avec la création de deux directions de territoire basées au SIEGE. Le second volet a consisté à regrouper au SIEGE des personnels d’appui fonctionnel qui étaient dans les différents sites, essentiellement en comptabilité, finances et ressources humaines. La troisième approche a été de spécialiser des personnels sur des fonctions spécifiques.

La présence du management général et des directions d’appui fonctionnel en un même lieu constitue un atout incontestable, que ce soit en termes de réactivité, de cohérence de fonctionnement et d’harmonisation de processus, d’allocation des ressources, d’échange d’informations et de rapport à la gouvernance associative. Cela renforce aussi la capacité de veille et d’analyse prospective en vue de l’adaptation et le développement des activités de l’association.

Cette configuration vise également à mettre en oeuvre un fonctionnement en mode projet plus efficace. Le SIEGE voit donc s’amplifier sa fonction de pilotage collaboratif dans le cadre de la mise en oeuvre du projet associatif et des plans stratégiques. Par ailleurs, le regroupement des ressources fonctionnelles en un lieu unique et leur spécialisation doivent faire du SIEGE un centre de ressources pour les activités. Pour les principaux domaines de prestations, l’évolution vers une approche collaborative active en soutien aux activités est incontournable pour que ces dernières puissent se consacrer au maximum à leurs missions d’accueil et d’accompagnement.

Ceci a un impact culturel fort pour tous les acteurs de la relation SIEGE-acti vités ; les lignes bougent, les protagonistes sont souvent les mêmes. Or nous savons tous que le changement de culture n’est pas quelque chose qui se décrète, mais qui se travaille avec opiniâtreté. Il faut donc rendre rapidement lisible l’organisation et en particulier la relation SIEGE-ACTIVITES. Prendre en compte les conséquences de nos choix, en revisitant les rôles et missions et leur articulation, dans la réalisation des différents processus que nous mettons en oeuvre.

Pour ce faire, nous engageons en 2016 :

• Les directions et services du SIEGE dans une démarche qualité qui vise à clarifier les fonctionnements et les relations avec les activités opérationnelles et à nous inscrire dans une démarche d’amélioration continue à l’instar de ce qui est à l’oeuvre pour l’ensemble de nos activités.
• La réflexion sur l’adaptation de l’offre de services du SIEGE en correspondance avec les effets des choix d’organisation évoqués précédemment et l’analyse prospective de nos activités.
• Une démarche de définition du schéma directeur du système d’information de l’association pour nous assurer à terme d’un traitement pertinent et cohérent de l’information utile à la réalisation de nos missions fondamentales.
• Le repositionnement de notre environnement de gestion informatisé et de communication
• Le renforcement de l’harmonisation des processus et l’automatisation des éléments d’administration concernant les activités, afin de mobiliser nos ressources de façon optimale au bénéfice des personnes en situation de handicap.

Certes ce n’est pas simple, le réseau de contraintes qui s’impose à nous est important, aussi je tiens à rendre hommage aux professionnels qui s’impliquent au quotidien dans cette tâche.

Compte tenu de l’analyse que nous pouvons faire de notre secteur et de son évolution, le repositionnement du SIEGE est un enjeu pour la poursuite d’une action de qualité au service des personnes handicapées et de leur entourage.

J’en terminerais avec une citation de DARWIN certes hors de son contexte, mais qui me semble appropriée :

« Ce n’est pas le plus fort de l’espèce qui survit, ni le plus intelligent. C’est celui qui sait le mieux s’adapter au changement. »

R. ANDRON
Directeur Général

  • Une AAH 6juillet2020
  • Une Duoday 6juillet2020
  • Une deconfinement 1erjuillet2020
  • Une dconfins mais masqus
  • Une faq 15 MAI 2020
  • Une Esat TOA
  • Une covid plateformes tel
  • Une index egalit 2019

Le samedi 4 juin 2016

Le Président, Patrick MARCHETTI, a ouvert la séance en remerciant les personnes présentes et les personnalités auxquelles il a proposé de prendre la parole.

Monsieur Frédéric ROUSSEL, Directeur Départemental de la Cohésion Sociale, représentant Monsieur Adolphe COLRAT, Préfet des Alpes-Maritimes.

Monsieur Lionnel LUCA, Député-Maire de Villeneuve-Loubet, Vice-Président de la Communauté d’agglomération de Sophia-Antipolis.

Madame Claude MASCARELLI, Conseillère Municipale chargée des solidarités, de l’accessibilité du public en situation de handicap et du logement d’urgence, représentant Monsieur Jérôme VIAUD, Maire de Grasse.

Madame Marina LONVIS, Adjointe au Maire d’Antibes, Déléguée au handicap.

Après avoir remercié les personnalités, le Président Patrick MARCHETTI donne la parole à Monsieur René ANDRON, Directeur Général de l’ADAPEI-AM afin qu’il précise à l’Assemblée les modalités d’organisation de cette journée. Monsieur Patrick MARCHETTI donne la parole à Madame Danièle BERTHOUT pour la lecture du Rapport d’activité 2016.

Rapport d'activités

« Depuis sa création, il y a plus de 60 ans, l’ADAPEI-AM n’a jamais failli à ses engagements : poursuivre la défense morale et matérielle des personnes en situation de handicap et apporter aux familles l’appui moral et le soutien dont elles ont besoin. L’identité parentale est la caractéristique reconnue de notre Association, dont la légitimité se fonde non seulement sur ses valeurs et finalités, mais aussi sur la cohérence de son fonctionnement, sur sa capacité à mobiliser pleinement toutes ses parties prenantes et les acteurs de son environnement pour la réalisation de ses buts.

Ces deux affirmations définissent la raison d’être de notre Association et en fondent son action. Madame Danièle BERTHOUT rappelle que pour réaffirmer ses valeurs mais aussi définir les grands axes stratégiques et les différents plans d’actions nécessaires à la réalisation de ses perspectives de développement, l’ADAPEI-AM a réactualisé son Projet Associatif Global (PAG) pour les 5 ans à venir (2015-2019).

Validé en février 2015, notre Projet Associatif Global mis en oeuvre tout au long de l’exercice, a pour objectif essentiel de :

- Développer l’accompagnement du parcours de vie de la personne handicapée en respectant et mobilisant ses potentialités. Favoriser l’intégration ainsi que l’exercice de la citoyenneté de la personne en situation de handicap.
- Favoriser une militance active pour la reconnaissance des besoins et des spécificités des personnes handicapées et le soutien aux familles. Améliorer notre communication et la promotion de nos actions.
- Poursuivre l’adaptation continue par le développement de notre offre de services et l’émergence de solutions innovantes en s’appuyant sur une réflexion prospective. Poursuivre la recherche de la qualité et de l’efficience globale de l’action, dans une perspective de développement durable.

L’accompagnement du parcours de vie de la personne en situation de handicap, comme la poursuite de la recherche de qualité, sont plus particulièrement développés dans la seconde partie de ce rapport qui a été adressé à tous les adhérents. En ce qui concerne la militance active, l’ADAPEI-AM a souhaité renforcer sa présence auprès des Pouvoirs Publics, des Administrations, des élus et de tous organismes constitués. Elle a affirmé sa volonté de représentation au niveau national et régional (UNAPEI, URAPEI) ainsi qu’au sein de différentes instances du Département des Alpes-Maritimes. Madame Danièle BERTHOUT termine ce rapport par ces mots : Je ne peux terminer ce rapport sans revenir sur le bonheur avec lequel nous avons partagé, tous ensembles, les festivités qui ont célébrés le soixantième anniversaire de notre Association. Comment ne pas évoquer l’enthousiasme de nos enfants lors des manifestations organisées avec leurs établissements un véritable feu d’artifice de talents et d’émotions dans une joie partagée, dont le bouquet final présenté le 6 novembre à Menton restera gravé dans nos mémoires. Cet enthousiasme est aussi notre réussite.

L’implication de chacun, adhérents, professionnels, amis, a permis cette réalisation. Tout ce que nous avons entrepris, nous l’avons entrepris ensemble. La militance ne doit pas être un effet de mode. Elle est un état d’esprit, une volonté d’agir et d’unir les forces vives de chacun d’entre nous. Nous savons pouvoir compter sur vous, comme vous pouvez compter sur nous. »

« Unie à l’océan, la goutte d’eau demeure. »
Le rapport d’activité a été adopté à l’unanimité.

Rapport financier

Monsieur Jacques BORE, Trésorier, a présenté le rapport financier 2015.

Rapport des Commissaires aux Comptes

A son tour, Monsieur Bruno ALLEAUME, représentant du Cabinet Trintignac et Associés, a présenté le rapport relatif à l’examen des comptes annuels et le rapport spécial et atteste la sincérité des comptes de l’ADAPEI-AM relatifs à l’exercice 2015.

Le rapport financier et les rapports des Commissaires aux Comptes ont été adoptés à l’unanimité.

Rapport d’orientation

Après avoir remercié MM. BORE et ALLEAUME, le Président Patrick MARCHETTI a donné lecture du Rapport d’orientation 2016.

« J’ai été élu Président du Conseil d’Administration de l’ADAPEI des Alpes-Maritimes en juin 2015. J’ai investi le mandat que vous m’avez confié selon plusieurs axes de travail. D’une part je me suis attaché à mettre en oeuvre la politique associative et j’ai poursuivi les travaux décidés par le Conseil d’Administration et qui vous ont été présentés par mon prédécesseur M. Jacques BOUDOT lors de la dernière Assemblée Générale. D’autre part j’ai veillé à la mise en oeuvre des orientations stratégiques définies dans notre Projet Associatif Global concernant l’année 2016, notamment la poursuite :

- de la reconfiguration de notre organisation pour être au plus près des besoins et du parcours de vie des personnes que nous accompagnons ;

- de la recherche d’un fonctionnement optimal de la Gouvernance Associative et d’efficience globale de notre fonctionnement.

(...) « Les 6 défis majeurs à relever sont :

- la raréfaction des ressources budgétaires, augmentation des normes et des charges qui pèsent sur nos activités ;
- la complexité réglementaire ;
- la baisse des créations de places alors que les besoins non couverts sont importants ;
- la concurrence entre les acteurs associatifs et intrusion du secteur privé ;
- l’évaluation des populations que nous accueillons, de leurs attentes, de celles de leur entourage ;
- problématique du bénévolat et de sa mobilisation.

Face à cela nous avons pris le parti de transformer, au mieux de l’intérêt des personnes que nous accompagnons, les contraintes en opportunités.

Pour cela nous avons plusieurs actions à mener :

- faciliter l’identification des besoins et l’expression de ceux-ci par les personnes en situation de handicap ;
- adapter nos projets et nos modes d’accompagnement en conséquence ;
- proposer des solutions innovantes. » (...)

Après avoir énoncé la continuité de ces orientations et les nouveaux projets en cours, Monsieur MARCHETTI conclut ce rapport :

« Je vous dirais que certes, nous sommes face à des contraintes mais que nous avons un projet, porteur de sens, actuel, et notre mobilisation collective pour sa réalisation est essentielle. Nous avons, parents, amis, professionnels, plus que jamais la responsabilité d’un parcours de vie de qualité pour les personnes en situation de handicap au sein de notre société.

Pour cela je dois pouvoir compter sur l’énergie de tous pour que notre slogan « un engagement solidaire pour renforcer le pouvoir d’agir ensemble» se prolonge dans l’action.

Je savais qu’en acceptant cette mission la tâche serait importante et lourde. Sachez que je n’ai pas été déçu ! Je suis déterminé à poursuivre cette noble mission afin de donner une réelle citoyenneté à nos enfants. »

Le rapport d’orientation a été adopté à l’unanimité.

Après la présentation de ces rapports, les décisions prises durant l’année écoulée par le Conseil d’Administration ont été portées à la connaissance des personnes présentes. Elles ont été ratifiées par l’Assemblée Générale.

Le montant de la cotisation à l’ADAPEI-AM pour l’année 2017 a été maintenu à 78 euros avec l’accord des adhérents.

Après le vote en vue de l’élection des Administrateurs dans les jardins du Belambra Club « Les Oliviers », les adhérents se sont rendus au restaurant pour partager un apéritif et un déjeuner bienvenus.

L’après-midi, un bal était organisé qui a recueilli un beau succès.

Résultats des votes - Assemblée Générale Ordinaire - Ont été élus :

Monsieur Georges ASTESANO
Section de Nice
 
Madame Christine BERTHO-DOMINGUEZ
Section d’Antibes
 
Monsieur Georges GALDINO
Section de Cannes
 
Madame Thérèse GUASTAVINO
Section de Nice
 
Monsieur Patrick MARCHETTI
Section de Nice
 
Madame Evelyne MOREL
Section de Cannes
 
Madame Marie-Noëlle PETIT
Section de Cagnes/Grasse

91 Médailles du travail ont été remises aux ouvriers handicapés

Ce moment particulièrement émouvant de l’Assemblée Générale est attendu chaque année par les médaillés et leurs parents. Monsieur Patrick MARCHETTI Président de l’ADAPEI-AM, a animé cette cérémonie au cours de laquelle, accompagné des deux Directeurs de Territoires et des deux Directeurs de pôle ESAT, il a remis les médailles du travail et les enveloppes contenant le chèque aux ouvriers : 91 médailles ont été décernées dont 14 médailles grand-or, 22 médailles d’or, 30 médailles de vermeil et 25 médailles d’argent.

MEDAILLES DU TRAVAIL

PROMOTION 2015

TERRITOIRE RIVIERA NICE MENTON (47)

ESATITUDE NICE Atelier De Alberti (30)

ABELLAN Claudine
Argent et Vermeil
 
BERNARDI Christian
Grand Or
 
BOUCOUM Nadia
Argent
 
CHOMBAUT Patricia
Argent, Or et Vermeil
 
CLERC Gérard
Argent
 
CORNILLE Xavier
Argent
 
DUBOIS Eric
Vermeil et Or
 
GARNIER Sylvie
Argent et Vermeil
 
GERARDI Jean-Paul
Argent
 
HADDAD Sylvain
Grand Or
 
JAMET Régine
Argent, Vermeil et Or
 
JAZET Marie-Josée
Grand Or
 
KAHN Jérôme
Argent
 
LAGANA Dominique
Or et Grand Or
 
LEONETTI Alain
Vermeil et Or
 
MARTINELLI Yves
Grand Or
 
MATEU Christophe
Argent et Vermeil
 
SICCARDI Laurence
Argent et Vermeil
 
SOLTANE Abou
Argent
 

ESATITUDE NICE Atelier Jean Médecin (17)

AUVARO Chantal
Argent et Vermeil
 
BRASSEUR Raymonde
Argent
 
DUBOIS Joëlle
Argent et Vermeil
 
FARINA José
Grand Or
 
GHERARDI Irène
Vermeil et Or
 
GILLET Michel
Vermeil, Or et Grand Or
 
HAMMED Hanane
Argent
 
HASSOUN Gérard
Argent
 
HERMANN Liliane
Grand Or
 
RODA Guy
Vermeil, Or et Grand Or
 

TERRITOIRE Ouest Azur (44)

ESATITUDE Cannes (2)

MASSIAS Michèle
Or et Grand Or
 

ESATITUDE La Siagne (14)

BENAT Patrick
Vermeil et Or
 
JUANEDA Chantal
Vermeil et Or
 
LEGGIO Denis
Or et Grand Or
 
MIOR Florent
Argent
 
MUNUERA Daniele
Vermeil et Or
 
POUILLEY Frédéric
Vermeil et Or
 
PROST Anne-Mari
Grand Or
 
VERRIER Daniel
Vermeil et Or
 

ESATITUDE Antibes (28)

BELLEUDY Jean-Yves
Vermeil
 
BERNARDO Agostinho
Argent
 
CAPPADONA Louis
Argent, Vermeil, Or et Grand Or
 
CARIOU Cédric
Argent
 
CHAIX Valérie
Vermeil
 
CHALBI Bernadette
Vermeil et Or
 
DUBREUIL Frédéric
Vermeil
 
GALMAR Anthony
Argent
 
GHIBAUDO Mireille
Vermeil
 
HEINRICH Albert
Or
 
HENDBOEG Philippe
Vermeil et Or
 
JEZEWSKI Francziczec
Argent, Vermeil, Or et Grand Or
 
JUJAN Jocelyne
Vermeil
 
LABEYLIE Henri
Or
 
PIZZARDINI Philippe
Or
 
RAPETI Véronique
Argent
 
REGNAULT Serge
Vermeil
 
RENAUD Bernard
Vermeil
 
TOULOUSE Sylvain
Argent
 
YOUNSI Fabienne
Vermeil
 

Prendre date..

Samedi 5 septembre

Les bénévoles de la Section de Menton seront présents au Forum des Associations, organisé au palais de l’Europe et dans les jardins Biovès.

Dimanche 6 septembre

Les bénévoles de la Section de Cannes vous attendent nombreux à Viva Associations, le forum des associations, de 8h30 à 17h30, Palais des festivals et des congrès de Cannes.

Du lundi 5 au vendredi 16 octobre

La Section de Cannes participe à la Semaine d'information sur la santé de Mentale, organisée à l'Espace Ranguin. Les visiteurs pourront admirer les oeuvres du CAJ l'Escapade et l'exposition de photos en noir et blanc "Moi M'Aime" du CAJ de la Siagne.

L'opération DuoDay 2020 reprogrammée le 19 novembre
Notre actualité

L'opération DuoDay 2020 reprogrammée le 19 novembre

Publié le 06/07/20

La crise sanitaire que nous venons de vivre a contraint le Secrétariat d’Etat chargé des personnes handicapées à annuler la date du 16 mai...

+ d'infos

AAH : A 62 ans, la retraite sera automatique
Bon à savoir

AAH : A 62 ans, la retraite sera automatique

Publié le 02/07/20

A partir du 1er juillet 2020, les bénéficiaires de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH), qui n’exercent pas d’activité professionnelle,...

+ d'infos